Kyoto - Arashiyama #2


Chose promise, chose due! Après mon premier article sur le quartier d'Arashiyama à Kyoto, le temple Tenryu-ji, la célèbre bambouseraie et la balade au bord de la rivière jusqu'au pont Togetsu-kyo, place à la suite de cette jolie journée avec des endroits moins connus, mais qui valent tout autant le détour!

Je vous avais laissés dans l'article précédent au cœur du quartier de Arashiyama. Après avoir pris un casse-croûte, nous repassons par la bambouseraie pour nous rendre quelques kilomètres plus au nord, vers le quartier de Saga, car j'avais vu dans le guide Lonely Planet leur coup de cœur pour un temple au cœur de la forêt, le Gio-ji. Pour cela nous avons suivi une partie de l'itinéraire proposé en page 3 du document "Kyoto walks" que j'avais trouvé sur le site du JNTO, l'Office de Tourisme national du Japon, vous pouvez le télécharger ici. Ils en ont fait d'ailleurs plusieurs pour différentes villes du Japon, je vous les recommande fortement pour optimiser vos visites tout en gardant le temps de flâner, ils sont simples mais très bien faits!

Sur la route du temple, nous ne tardons pas à marcher dans des petites rues entourées de nature. Il y a beaucoup moins de touristes dans cette zone, ce qui n'était pas pour nous déplaire, et le calme règne, dans une ambiance de campagne japonaise qui m'a rappelé les films du studio Ghibli, avec tout ce vert, cette atmosphère estivale et les jolies maisons basses... Sur la gauche d'un chemin entouré d'arbres, nous remarquons un petit parc ouvert avec un parcours serpentant autour de rochers gravés disposés à différents intervalles. Cette petite visite imprévue tombait à pic car le soleil tapait très fort cet après-midi là et nous apprécions beaucoup les petits coins d'ombre. Juste à la sortie, nous faisons une petite pause pour boire un peu, car nous avions déjà énormément marché et la fatigue, pas arrangée par la chaleur, commence à se faire sentir!

arashiyama kyoto japan


arashiyama kyoto japan

arashiyama kyoto japan zen stone

arashiyama kyoto japan zen maple leaf spring

arashiyama kyoto japan zen maple leaf spring

arashiyama kyoto japan zen stone

Après avoir un peu cherché en nous perdant dans d'adorables ruelles, calmes dans la torpeur de cette chaude journée, nous trouvons enfin le temple Gio-ji à l'orée de la forêt. Nous entrons dans ce jardin forestier, la lumière crue du soleil d'après-midi est adoucie par la végétation luxuriante de l'endroit et la fraîcheur est bienvenue. Je sais, il y a plein de photos d'érables du Japon, mais je trouve leurs feuilles tellement esthétiques, et avec ces contrastes lumineux, je m'en suis donnée à cœur joie. En fait le temple n'est composé que d'un tout petit bâtiment: ce qui a vraiment de l'intérêt, c'est ses abords, les tapis de mousse et les arbres tendus vers le ciel, le fait d'être plongé au cœur de la nature avec les chants variés des oiseaux pour seule musique, ce jardin savamment entretenu pour paraître sauvage sans l'être tout à fait. Il y avait pourtant plusieurs personnes à ce moment là, mais tous, nous avions compris sans même nous parler que la sérénité et le silence étaient de mise, pour profiter de ce sublime écrin de verdure. Magique.

arashiyama kyoto japan gioji maple leaf spring

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji maple leaf spring

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji spring spiderweb

arashiyama kyoto japan gioji forest wood

arashiyama kyoto japan gioji zen maple leaf spring

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji


arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji maple leaf

arashiyama kyoto japan gioji maple leaf spring

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

arashiyama kyoto japan gioji

Prenez le temps de savourer la visite du Gio-ji, et n'hésitez pas à le chercher un peu, je vous promets que ça vaut totalement le coup! ♥ Après ce joli moment, nous décidons de revenir vers la gare de Saga-Arashiyama, mais par un chemin différent, à travers des petites rues résidentielles. Mais au Japon, une belle surprise n'est jamais loin, et c'est en nous promenant tranquillement que nous tombons par hasard au seuil d'un nouveau temple, avec un grand parc comprenant un ensemble de plusieurs bâtiments. Après consultation du plan, nous découvrons qu'il s'agit du Seiryo-Ji, pas mentionné sur notre guide et pourtant très beau. En voyage, n'y a t-il pas mieux que de laisser nos pas nous mener là où bon leur semble, pour faire des découvertes imprévues?

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

Une très jolie visite ponctuée d'une petite anecdote que vous vivrez probablement si vous visitez le Japon: sur les lieux touristiques, en tant que touristes occidentaux, on est très souvent sollicités par des groupes de collégiens japonais qui vous demandent de prendre une photo avec eux. Au départ, ça fait bizarre, on se demande pourquoi, mais en fait, ce sont leurs profs qui les incitent à nous aborder pour nous poser des questions et faire travailler leur anglais, je trouve ça super! Dans ce temple, j'ai d'abord fait une photo avec trois jeunes filles (avec le "tchuss" et le grand sourire réglementaire, obligé!) et ensuite, c'est carrément le prof avec le groupe de garçons qui sont venus nous voir tous les deux pour faire une photo. Je n'avais pas osé les autres fois où l'on m'avait demandé une photo (au Kiyomizu-Dera), mais là, j'ai passé mon appareil au prof pour que nous aussi nous ayons une photo de cette brève rencontre! Malheureusement il a oublié le réglage de la mise au point, donc j'ai deux photos, mais elles sont floues... je ne les mets donc pas ici, mais je suis tout de même contente de les avoir, ça rappelle des souvenirs sympas!

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

seiryo-ji saga arashiyama japan kyoto

Il est temps de rentrer au ryokan après cette journée bien remplie, pendant laquelle nous n'avons cessé de nous émerveiller! J'espère que vous avez apprécié ce pavé cet article et que mes articles Japon vous intéressent toujours: même si cela fait maintenant presque 9 mois que nous sommes rentrés, les souvenirs, les émotions et mon enthousiasme à vous raconter cet inoubliable voyage et à essayer de vous transmettre ma passion pour ce pays sont intacts! A bientôt!

Retrouvez tous les articles sur le Japon ici!

4 commentaires:

  1. Encore une foi, c'est magnifique ! On s'attend presque à voir apparaître les petites têtes tournantes des Sylvains dans "Princesse Mononoké" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé c'est tout à fait ça :) Vraiment un endroit à ne pas rater si tu vas un jour au Japon!

      Supprimer
  2. Superbe ! Ça a l'air si reposant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça l'est, le Gio-ji est vraiment un lieu hors du temps!

      Supprimer

Instagram