© Camomille Blend 2014-2015. Tous droits réservés / All rights reserved. Fourni par Blogger.

Tokyo - Le Senso-Ji et ses environs


asakusa senso-ji tokyo japan

Il est temps de refaire un petit tour à Tokyo, vous ne pensez pas? Je dois encore vous parler de plusieurs quartiers de la capitale nipponne et aujourd'hui on va faire un tour dans le quartier d'Asakusa, proche de la rivière Sumida, avec l'un des temples les plus connus et fréquentés du Japon: le Senso-Ji (浅草寺), et les petites rues qui l'entourent! Si ce n'est pas le sujet le plus original quand on parle de Tokyo j'avais tout de même envie de partager avec vous mes photos et mes ressentis car j'ai vraiment adoré ce lieu et son ambiance!

Petite information qui a son importance: les symboles qui ressemblent fortement à des croix gammées et que vous allez voir sur plusieurs photos n'en sont absolument pas, ce sont des svastikas, très présents dans les religions asiatiques comme le jaïnisme, l'hindouisme ou ici en l'occurrence, le bouddhisme. Ce symbole millénaire a été perverti par le nazisme qui se l'est approprié, mais n'a évidemment absolument rien à voir avec eux dans ces temples! Je pense que vous êtes déjà nombreux à le savoir mais je préfère le préciser...

A la sortie de la station de métro, l'entrée du temple Senso-Ji n'est vraiment pas dure à trouver, car elle est signalée par une première grande porte nommée Kaminarimon (雷門, Porte de la foudre). Déjà là on voit que c'est un lieu très populaire: il y avait foule et j'ai eu du mal à éviter les têtes sur les photos!  (la némésis du photographe en voyage) J'aime beaucoup la lanterne géante suspendue au milieu! Sur les côtés, il y a aussi deux grandes statues des dieux du tonnerre et du vent.

kaminarimon asakusa senso-ji tokyo japan

lantern kaminarimon asakusa senso-ji tokyo japan

nakamise dori asakusa senso-ji tokyo japan

Quand vous passez la porte Kaminarimon, vous vous retrouvez face à la rue Nakamise-dori qui mène au temple. Tout le long de cette petite rue piétonne, vous trouverez des stands de souvenirs japonais. Elle n'a rien d'exceptionnel, c'est un peu trop attrape-touristes à mon goût, mais vous pouvez quand même trouver de jolies choses... Et si vous avez un petit creux, déguster un mochi (beignet fourré à la pâte de riz) acheté sur un des (nombreux) stands alimentaires! J'avais choisi celui à la patate douce et c'était délicieux!

Au bout de cette rue, une deuxième porte sacrée vous attend: la porte Hozomon (宝蔵門, Porte de la maison du trésor). Plus massive et plus grande que la précédente, elle possède deux statues représentant le gardien de Bouddha et trois lanternes. Elle a aussi un étage supérieur qui renferme les trésors du temple! Quand vous la passez, retournez-vous et observez les côtés de la porte: vous y verrez deux gigantesques sandales de paille, les waraji: on dit qu'elles portent bonheur à ceux qui les touchent!

hozomon asakusa senso-ji tokyo japan


hozomon waraji asakusa senso-ji tokyo japan

hozomon asakusa senso-ji tokyo japan

Avant de visiter le bâtiment principal, n'oubliez pas de prendre un omikuji, une prédiction! Faites une offrande de 100 yens puis secouez un cylindre en métal. A l'intérieur, il y a plusieurs bâtons de bois et sur le dessous, un petit trou par lequel, à force de secouer, un bâton va sortir. Prenez le et regardez le bien: un chiffre est inscrit dessus. Il ne vous reste plus qu'à vous reporter aux chiffres inscrits sur les tiroirs en face de vous pour ouvrir celui correspond et prendre votre prédiction à l'intérieur. Si votre prédiction est bonne, vous pouvez la garder, par contre, si elle est mauvaise, n'oubliez pas de la nouer à l'emplacement prévu à cet effet pour conjurer le mauvais sort! La mienne ayant été plutôt bonne, je l'ai gardée en souvenir. J'aime énormément ces petits rituels de chance (il y en a beaucoup d'autres au Japon!) 


senso-ji asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

lantern asakusa senso-ji tokyo japan

Nous visitons l'intérieur du temple puis nous ressortons par le côté, où il y a des jardins, peu fréquentés mais pourtant très jolis et apaisants, avec de nombreux petits bâtiments annexes. Nous étions en fin d'après-midi et le ciel, couvert depuis le début de cette visite, commençait à se découvrir et à ma grande joie, la superbe lumière dorée de la "golden hour" a fait son apparition, sublimant totalement le temple, sa pagode à cinq étages et ses jardins. Un très beau moment!


asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

buddha asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji pagoda tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

flowers asakusa senso-ji tokyo japan


asakusa senso-ji tokyo japan

pagoda asakusa senso-ji tokyo japan

pagoda asakusa senso-ji tokyo japan

asakusa senso-ji tokyo japan

Nous quittons ensuite le temple pour nous mettre en quête d'un endroit où manger, et nous en profitons pour nous promener dans les petites rues attenantes. Les premières enseignes et lampadaires en forme de lanterne commençaient à s'éclairer: avec le coucher de soleil, l'ambiance était toute douce. Le charme des petites rues du Japon, surtout le soir et malgré les fils électriques de partout, n'est plus à démontrer...

asakusa street tokyo japan

asakusa street tokyo japan

asakusa street tokyo japan

asakusa street tokyo japan

asakusa street tokyo japan


Après avoir dîné dans un très bon restaurant de tempuras (je vais vous préparer des articles bonnes adresses au Japon, je vous mettrai les détails), nous avons fini la soirée en hauteur dans la Tokyo Sky Tree, dont je vous avais parlé ici (oui, on repassera pour l'ordre chronologique haha!) et qui se trouve non loin de là.

 

4 commentaires

  1. Ma petite soeur y va cet été, et quand je vois ça, je suis jalouse ! C'est vraiment un pays superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu iras un jour, j'en suis sûre! ;) Et si elle a un blog n'hésite pas, ça m'intéresse :D

      Supprimer
  2. J'adore ce quartier :) J'y ai goûté du pain melon (trop bon) mais surtout j'ai aimé l'atmosphère entre les lycéens venus tenter leur chance et les couples habillés en yukatas. C'était vraiment particulier. Pour le symbole assimilé à une croix gammée, j'ai fait la recherche en rentrant à l'hôtel le soir car ça m'a laissé plus que perplexe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas goûté le melon pan lors de mon voyage, je le regrette et je crois que c'est un des premiers trucs que je vais manger dès que je repose les pieds là bas :) J'ai adoré l'atmosphère moi aussi, surtout en cette belle fin d'après-midi de printemps! Et pour le svastika, j'ai fait comme toi le soir même, ça m'a intriguée, même si je me doutais que dans ce contexte ça ne devait pas avoir de rapport avec le nazisme!

      Supprimer