Les sons du Japon

Prise d'une nostalgie assez régulièrement, vous savez déjà que je compte les jours jusqu'au prochain voyage au Japon. D'ailleurs, Céci en parlait dans très bien dans cet article!



En dehors des visites de temples, des photos de nos balades... il y a les sons. En plus de ses spécificités culturelles, géographiques, sociales, climatiques... Chaque pays a sa "bande son", des sons, musiques, qui se combinent et qui donnent une ambiance sonore unique. Elle varie selon les lieux, bien sûr, mais je suis souvent nostalgique en repensant aux sons du Japon. J'avais donc envie de les énumérer ici pour cette fois vous parler de ce pays, et de mes souvenirs du premier voyage d'un point de vue auditif! Ce ne sont pas des choses auxquelles on fait forcément attention au quotidien dans son propre pays, mais qu'on remarque en voyage! Alors j'avais envie d'écrire un petit article léger et contemplatif qui ne sera pas sans raviver les vôtres si vous avez déjà eu l'occasion de visiter ce pays... et j'en profite pour ajouter des petites anecdotes et éléments culturels typiquement japonais!

- Les bips de passage piéton : Certains font même cui-cui, c'est super pour les non-voyants! (et je trouve que ça n'est pas assez répandu en France pour le moment)

- Les criquets le soir : C'est vrai aussi en France mais ce n'est pas tout à fait le même son, et ça me rappelle quand on se promenait dans les rues de Nara de nuit.

- Les "Irasshaimase" (いっらしゃいませ) des vendeurs : C'est le mot qu'on vous lancera quand vous entrez dans un magasin. Ça ne veut pas dire bonjour mais bienvenue! Au départ, on se demandait ce qu'il fallait répondre alors qu'en fait il n'y a pas forcément quelque chose à dire, d'ailleurs la plupart des japonais ne disaient rien en retour. Je faisais tout de même un sourire aux vendeurs parce que travaillant dans un métier d'accueil, c'est un réflexe, et j'aime bien!

- Les musiques des stations de métro et train : Sur la Yamanote, ligne circulaire de Tokyo, chaque arrêt a une musique différente, vous pouvez les retrouver ici! Je trouve ça tellement bien et égayant, ça me mettait de bonne humeur pour la journée. J'ai même mis celle-ci en sonnerie de téléphone pour me rappeler des souvenirs!

- Les panneaux de bois qui coulissent dans les ryokans (auberges traditionnelles) 

- Le bruit des gyoza ou des okonomiyaki qu'on frit : Et surtout la perspective d'un bon repas que cela apporte!

- Le brouhaha assourdissant des game center et des pachinko : On est allés dans un game center à Akihabara et entre les musiques et effets sonores de toutes les bornes d'arcade... c'est un vacarme incroyable (oui, c'est un paradis pour les geeks comme nous!). Et quand on passe devant une salle de pachinko (c'est une machine à sous qui ressemble à un flipper, très populaire au Japon) on n'entend que les gling gling et les musiques des machines!

- Les furin (petits carillons) qui tintent dans les temples : J'ai toujours adoré le son des carillons, infiniment relaxant. Je n'ai pas acheté de furin mais la prochaine fois je n'y manquerais pas, c'est tellement joli et le son est si beau!

- Les courses-poursuites entre policiers et bosozoku en pleine nuit :  Les bosozoku sont des gens qui roulent à très grande vitesse dans les rues la nuit au Japon, et les policiers les interpellent au mégaphone. La première fois que j'ai été réveillée par ça à Tokyo à 4 heures du matin (on logeait en plein Shinjuku donc peut être pas le quartier le plus calme non plus!) je me suis demandé ce qu'il se passait, j'ai cru qu'il y avait eu un tremblement de terre et que c'étaient des annonces à la population!

- Le chant d'un moine bouddhiste : Lors d'une visite de temple à Kyoto, nous sommes entrés dans une pièce au moment où un jeune moine chantait le om devant d'autres personnes recueillies. Je ne saurais dire vraiment pourquoi mais ce moment m'a énormément émue!

- Le ronronnement des distributeurs de boissons : Je vous l'ai déjà dit, il y en a PARTOUT au  Japon! Dans le ryokan à Kyoto, il y en avait un juste en face de la fenêtre dans la ruelle et on entendait légèrement son ronron dans le calme de la nuit.

- Le bruit doux des pieds nus sur le sol des temples : Pour visiter un temple bouddhiste, il faut retirer ses chaussures car ce sont des lieux sacrés. C'est non seulement très agréable de visiter en chaussettes ou pieds nus, mais cela crée en plus une ambiance de calme même s'il y a du monde!

- La pluie sur les parapluies transparents en plastique : J'ai ramené mon parapluie transparent acheté à Hiroshima et quand il pleut j'ai l'impression d'avoir ramené un petit extrait d'ambiance japonaise avec moi, et ça suffit pour me remonter le moral quand il ne fait pas beau!

- Les thèmes musicaux dans les magasins : Je me souviens surtout des petites musiques des magasins high-tech Yodobashi et Bic Camera, avec des jingles qui reviennent toutes les 2 minutes et qui restent dans la tête toute la journée! 

- Les chants des oiseaux au Gio-ji : Ce petit temple dont je vous parlais dans cet article est au cœur de la forêt, et tous les différents cris que nous entendions étaient vraiment différents de ce qu'on entend en Europe, les espèces étant probablement pour la plupart différentes. Là encore, c'était très apaisant!

J'espère que ce petit voyage auditif vous aura plu, c'est une autre approche du voyage: on parle souvent de ce qu'on voit, de ce qu'on mange, mais rarement des autres sens... pourtant, ils sont tous éveillés par la curiosité de la découverte d'un nouveau lieu, et deviennent par la suite des madeleines de Proust tout aussi inoubliables.

Voyageurs au Japon, qu'ajouteriez-vous? 
Est-ce que vous accordez aussi de l'attention aux sons quand vous voyagez?

2 commentaires:

  1. Je n'ai aucune idée de son à rajouter mais j'approuve à 100% ta liste !
    Je crois que c'est justement lors de notre voyage au Japon où j'ai commencé à faire attention aux sons de mon environnement. On avait été marqué par la petite musique d'ambiance des magasins, on avait l'impression d'être dans un Final Fantasy (alors qu'au fond, c'est probablement l'inverse et ces jeux vidéos ne font que refléter le mode de vie japonais ^_^)
    Je n'ai pas osé ramener mon parapluie transparent avec des pandas du Japon, je le regrette encore à ce jour :( Parce que tu as raison, c'est l'accessoire parfait pour avoir le sourire quand il pleut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai c'est un peu ça, on se croit dans un jeu vidéo avec la musique qui change dès qu'on entre ou sort de quelque part! ;) Pour mon parapluie il ne rentrait pas dans mon bagage en soute, j'ai tenté le coup pour le prendre en cabine au retour et ça a marché, j'étais trop contente, je ne pensais vraiment pas pouvoir le ramener ;)

      Supprimer

Instagram