© Camomille Blend 2014-2015. Tous droits réservés / All rights reserved. Fourni par Blogger.

Kyoto - Les temples Nanzen-Ji et Eikan-Do

Au sud des célèbres Pavillon d'argent (Ginkaku-ji) et Chemin de la Philosophie (Testsugaku no michi), se trouvent deux temples à ne pas manquer : le Nanzen-Ji et l'Eikan Do! Commençons par le Nanzen-Ji, qui était au départ une villa, construite en 1291 par l'empereur Kameyama. Il est ensuite devenu un temple bouddhiste zen à la mort de l'empereur mais a été par la suite trois fois (!) réduit complètement en cendres. Les bâtiments actuels datent de la fin du XVIème siècle. Nous prenons des boissons au distributeur (oui, toujours, et partout au Japon!) avant de nous approcher de l'impressionnante porte de bois foncé San-Mon qui marque l'entrée du temple. Elle est gigantesque!

nanzen-ji san-mon buddhist temple kyoto japan

nanzen-ji san-mon buddhist temple kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple kyoto japan

Après avoir passé la porte et avant de découvrir l'intérieur du Nanzen-Ji, regardez sur votre droite : là, un aqueduc d'inspiration romaine se dresse!  Vision un peu surprenante mais qui étrangement se fond vraiment bien dans le décor! Sur la photo précédente, on l'aperçoit sur la droite de l'image.

Ce temple n'est pas seulement connu pour sa porte et l'aqueduc voisin, mais également pour son superbe jardin zen dit du "Tigre bondissant". Il est en effet remarquable, avec un peu tous les éléments auxquels on s'attend : arbres taillés, jardins secs de gravier blanc parsemés de rochers, couleurs douces, lanternes... Le circuit de visite vous permet de vous imprégner des différentes ambiances. Un des plus beaux jardins qu'on a pu voir lors de ce premier voyage!

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple garden kyoto japan

nanzen-ji buddhist temple kyoto japan

Non loin de là, se trouve le temple Eikan-Do, certainement mon coup de cœur de cette journée! Celui-ci a été fondé en 855 et s'appelait au départ Zenrin-ji avant de prendre le nom du moine Eikan. Il est particulièrement réputé pour être un superbe spot à momiji (érable japonais) pendant l'automne, avec les feuilles des arbres qui se parent de mille couleurs. Comme le hanami avec les fleurs de cerisiers au printemps, les japonais aiment venir les admirer (dans ce cas, on parle de momijigari!) Nous n'avons rien vu de tout cela car nous étions au mois de mai, mais son jardin ne manquait vraiment pas de beauté pour autant, avec même des érables rouges!

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

Ce que j'ai particulièrement apprécié avec ce temple, c'est que ses différents bâtiments sont reliés par des plateformes de bois et sont répartis sur plusieurs niveaux à flanc de pente. Ça permet de prendre un peu de hauteur et donc de les voir sous d'autres angles! J'ai aussi adoré la charpente de l'un d'entre eux, détaillée avec plein de motifs et de couleurs éclatantes.

eikan do zenrin-ji buddhist temple kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

N'oubliez pas de monter jusqu'à la pagode (Taho-to) : de là, vous avez une superbe vue non seulement sur les toits du temple, mais sur tout Kyoto! Vous pouvez vous installer un moment dans le petit abri juste à côté de la pagode pour faire une pause et admirer le paysage à l'ombre des arbres, avant de redescendre pour finir de découvrir ce jardin si agréable.

eikan do zenrin-ji buddhist temple kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto view japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji koi carp buddhist temple garden kyoto japan

Avant de quitter les lieux, saluez les deux jizo à la sortie, ce sont les statuettes protectrices des enfants morts, reconnaissables à leurs bavoirs le plus souvent rouges. Je trouve que c'est une symbolique à la fois très triste et très émouvante, j'aime beaucoup ces personnages.

jizo eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

eikan do zenrin-ji buddhist temple garden kyoto japan

En sortant, nous cherchons un endroit pour nous arrêter manger. Dans la rue, nous trouvons un petit café-snack tout mignon et à la déco très surannée et kitsch, avec napperons et figurines, tenu par une adorable mamie. J'ai pu le retrouver, il s'agit du café はく (Haku) : je vous l'ai mis sur la carte ci-dessous (agrandissez le plan si vous ne le voyez pas)! N'hésitez pas à vous y restaurer! Quand nous sommes entrés elle était en train de discuter avec deux clients en train de boire leur café de début d'après-midi au bar, ça m'a fait sourire car ça m'a fait penser aux petits bars des villages français où les habitués se retrouvent chaque jour. Comme quoi, l'éloignement culturel n'est pas toujours aussi grand qu'on pourrait l'imaginer! Nous nous régalons de délicieux sandwiches aux légumes et d'un milkshake crémeux avant de repartir découvrir d'autres merveilles kyotoïtes!

Aucun commentaire